DRH et laïcité : Les DRH veulent supprimer la Pentecôte, l'Ascension et le 15 août !

DRH et laïcité

Les DRH veulent supprimer

la Pentecôte, l'Ascension

et le 15 août !


L’association nationale des directeurs des ressources humaines (ANDRH), réunie en congrès, propose de neutraliser trois jours fériés pour les transformer en trois jours de congés à poser librement.

 

Les DRH, réunis à Paris, proposent de transformer en jours de congés trois jours fériés ayant pour origine des fêtes chrétiennes : l’Ascension (un jeudi de mai), la Pentecôte (un lundi de mai ou juin) et l’Assomption (15 août).

 

«Les salariés pourraient poser ces trois jours comme ils le souhaitent.» Objectif : permettre aux salariés de confession musulmane ou juive, par exemple, de pouvoir bénéficier de ces trois jours afin de célébrer leurs fêtes religieuses."

 

Ma pensée et ma réponse comme chef d’entreprise RH et homme politique rejoint celle de Jean-François Chemin :

 

La Laïcité est un principe d'origine chrétienne. Seuls les anciens pays chrétiens connaissent aujourd'hui une véritable laïcité avec son corollaire : la tolérance religieuse. C'est au nom de cette Laïcité d'origine chrétienne que les adeptes d'autres religions peuvent bénéficier en France d'une liberté de culte et d'une totale égalité religieuse, qui sont loin d'être assurés dans les pays où ces mêmes religions sont majoritaires.

 

Affaiblir la visibilité du christianisme comme fondement de nos libertés, et notamment de la Laïcité, risque à terme de porter atteinte à cette dernière. La France ne peut rester un pays de pleine liberté religieuse que si elle reste visiblement un pays de culture chrétienne. Si le christianisme ne saurait bénéficier de privilèges juridiques, il mérite, dans l'intérêt de toutes les religions, une primauté morale, en tant que matrice intellectuelle de notre civilisation de liberté et de tolérance.

 

On ne peut mettre les fêtes des autres religions sur le même pied que les fêtes chrétiennes sans porter un terrible coup symbolique à la racine de la Laïcité.


Écrire commentaire

Commentaires : 0