Vendre la France pour acheter des voix n’est pas glorieux…

Vendre la France pour acheter des voix n’est pas glorieux…

 

Xavier Lemoine, vice-président du Parti Chrétien-Démocrate et maire de Montfermeil réagit vivement aux propos du Ministre de l’intérieur au sujet des naturalisations.

 

« Assigner au processus de naturalisation des objectifs chiffrés est une véritable forfaiture. C’est avoir, sous couvert de "fierté", un profond mépris pour la réalité française.

 

Oui, la véritable fierté que nous avons d’être Français commande que cette qualité ne soit pas bradée et donc satisfasse à un minimum d’exigence. L’unité nationale est à ce prix.

 

Ne rien exiger sur notre culture et sur notre histoire, se contenter d’une maîtrise approximative de notre langue c’est réduire à rien la qualité de Français. C’est semer de dangereux germes de discordes.

 

De plus, reconnaître aux clandestins la faculté d’être Français, c’est espérer pouvoir se marier avec la fille que l’on a culbutée. C’est un puissant encouragement à la clandestinité et l’aveu que la France n’a plus d’Honneur.

 

Cette vision strictement quantitative au mépris total du respect de notre histoire, de notre culture et de notre langue n’est que la tentative désespérée de reconstituer un électorat d "obligés".

 

Vendre la France pour acheter des voix n’est pas très glorieux. »

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0